ConnexionConnexionInscription
E A D G B E
74 connectés Aller à Slappyto Basse

Enregistrer sa guitare électrique avec un micro - Matériel

Publié par le
08/01/2008
26130 vues

Ce dossier est basé sur l'idée que vous possédez un (ou plusieurs) micros (que je détaillerais par la suite) ainsi que quelque chose pour les brancher (console, préampli, carte son avec un préampli).

1. La guitare électrique, son clair.

La guitare électrique se sépare en 2 parties: claire et saturé, du point de vue pratique ce n'est qu'un bouton à enclencher mais pour un ingé-son ce sont 2 instruments différents (la guitare saturée pose plus de problèmes du point de vue de la prise de son et de sa place dans l'enregistrement et au mixage).
     
1A. Un peu de technique

La guitare électrique clair occupe une bande de fréquence allant de 180 Hz à 10kHz, Le contenu harmonique dépend de l'amplificateur, des effets, de la guitare et des réglages utilisé. En général, le spectre est assez riche en harmoniques avec une dynamique importante.
En réalité le son des amplificateurs est souvent limité entre 5 et 6 kHz non pas pour des questions techniques mais dues au fait que les guitares saturées (souvent un ampli est fait pour les deux) sonnent comme un grésillement avec une plus haute fréquence. Ce n'est pas gênant, la plupart des sons clairs s’accommodent très bien à cette petite limitation.

1B. Et mes micros alors ?

Pour des prises de proximité, on utilise plutôt des micros dynamiques de directivité cardioïde ou super cardioïde encaissant de fortes pressions ( >135 dB).

Avant de reprendre mes explications, un micro cardioïde correspond à un micro qui capte le signal dans une direction bien précise (par exemple les ingé sons de télévision pointent leurs perches vers un point éloigné mais que l'on entend très bien, souvent, c'est du super cardioïde). A l'inverse on utilise un micro omni-directionnel pour capter le signal à 360°. Vous avez tout suivi? Ok on reprend alors.

Devant le nombre de micros mis en vente entre 25 et 25 000 euros on peut facilement se perdre. Le micro ne fait pas tout, en plus de la chaîne d'amplification/effets/etc... l'acoustique de la salle peut jouer beaucoup, vous aurez beau avoir un micro à 200 000 euros, si ça sonne pas, ça sonne pas, faut déménager. Néanmoins on a plus souvent ce problème avec des instruments "acoustiques" mais il est vrai que la salle joue toujours.

Pour ce qui est des micros je conseille (et je suis pas le seul) les SM et Beta 57 de Shure , le Sennheiser 609 ou Bf 504 . Il y en a bien d'autres mais tous les citer ne servirait pas à grand chose, sachez juste que la liste est longue.

Il peut-être intéressant (en studio) d'utiliser 2 micros différents simultanément soit à la même distance de la source, soit en respectant la règle de 1 pour 3 (le 2eme micro est au moins 3 fois plus éloigné que le premier par rapport à la source).

Toujours en studio, un micro de proximité dynamique et un micro en ambiance électrostatique est un choix efficace si l'acoustique de la pièce s'y prête.
Si vous êtes radin (ou pauvre, à vous de voir) vous pouvez enregistrer en utilisant la sortie ligne mais en sachant néanmoins que le son est très dépendant du matériel et qui n'aura pas la coloration des haut parleurs (et vous le sentirez).

1C. Emplacement de mes micros

Pour le/les micro(s) de proximité, l'emplacement est devant le haut parleur à une distance comprise entre 1 et 20cm pour le studio et 1 à 10cm pour la scène en raison de la diaphonie (en gros pour pas entendre les autres sur le micro guitare).
Si un micro d'ambiance est utilisé, il est généralement placé à 1m ou plus de l'amplificateur (selon la réverbération naturelle de la pièce). Il est aussi possible de prendre une prise en ambiance seule, tout dépend des choix artistiques.

Il est évident que si l'ont veut traiter chaque instruments la prise en ambiance est impossible sur scène ou en studio dans le cas d'un enregistrement à plusieurs (en même temps bien entendu). Ces contraintes de diaphonie vont obliger le preneur de son à plaquer le micro au plus près de la source (voir contre le HP).
Bien entendu, plus le micro est proche, plus il y a de dynamique, le style de musique influence donc la prise de  son.

2. La guitare électrique, son saturé

Je compte rassurer tout le monde, ça va être beaucoup plus court, la majorité des choses ayant été dites avant.

La guitare électrique saturée se différencie du son clair par l'incroyable richesse harmonique de l'instrument.
Par contre la bande de fréquence est la même due aux limitations d'amplificateur (si vous avez tout lu, vous savez pourquoi).
Le choix des micros est le même (préférence pour le SM 57 de Shure), la différence venant de la difficulté à reproduire la grosseur et la richesse du son issu de l'amplificateur. Un moyen qui donne des effets satisfaisant est de multiplier les micros devant l'ampli (2 micros de proximité et un micro d'ambiance) en faisant attention aux problèmes de phase. Cette technique, bien que contestable, permet de rattraper un mauvais son en multipliant les possibilités de traitement.

Après tous ces conseils, préparez-vous à de jolies nuits blanches à chercher encore et toujours LE son qui vous fera détrôner les plus grands (et bonne chance...).

 

 

1 Commentaire

1 2 3 4 5
3 notes
Notes pour Enregistrer sa guitare électrique avec un micro | Sweepyto : 5/5 sur 3 notes
#1
23/03/2013 13:13:14

Très intéressant ces ptits détails technique !

Merci  

0
0

En Live

Montereau fault Yonne 77130 - Groupe Godspel : Nouvel événement il y a 15 heures
36seb a voté pour le message de ThomasJam il y a 5 jours
36seb a voté pour le message de Manantsoa il y a 5 jours